Huntsville, la Honte du Monde

< PREVIOUS | RETOUR | NEXT >
installation sonore

extrait sonore – intro (4’27)

Avisez la cabane de jardin turquoise adossée au coin du mur. Cela commence souvent ainsi : une apparence bénigne, dans un pli caché du monde, où l’existence bascule, sous le poids de désirs trop lourds à porter seul, trop profonds parfois pour être compris de soi.
Et cela s’enchaîne souvent ainsi, de violence en violence aussi sûrement que la gravitation concasse les astres, le couloir de la mort s’ouvre et se referme devant vous.

La voix est magnifique, fraternelle, secourable. Laissez-vous emporter, laissez vous envahir de visions révulsives, vomissez, que votre âme s’échappe de l’enveloppe qu’elle ne mérite plus et que les gardiens du temple attendent pour la suspendre à son crochet. »

Corinne Turpin à propos de l’installation Huntsville, la Honte du monde


adaptation de l’œuvre de Franck Laroze Huntsville, la Honte du monde, éditions Bérénice, 1998

textes et voix : Franck Laroze
compositions sonores et montage : Charles-Eric Péard
guitare : Benjamin Prévot
production : EvidenZ

manifestation : festival d’abord les forêts / opus 3
lieu : La Maison Laurentine
dates : du 1er juillet au 31 août 2012